Choisissez la personne qui vous aidera à remporter tous vos challenges

Sans-titre-6.png
Sans-titre-5.png

Partager cet article →

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

J’ai toujours voulu “me mettre au sport” … et je n’avais jamais réussi, jusqu’à récemment.

Mon niveau d’activité sportive a été quasi nul pendant des années. Aujourd’hui ça fait plus de 7 mois que je vais dans une salle de sport trois fois par semaine et chose encore plus incroyable : je commence à aimer ça.

Qu’est-ce qui a fait la différence ?

Quand j’ai soudainement réalisé que non, je ne pouvais plus vraiment me décrire comme n’étant « absolument pas sportive ». J’ai cherché à comprendre ce qui avait fait la différence pour pouvoir :

  • M’assurer de bien continuer sur ma lancée
  • Répliquer cette constance dans d’autres domaines (comme dans mon travail par exemple !)

Comment j’étais passée d’une succession d’échecs (une partie de squash chaque année bissextile, un jogging lorsque j’y étais trainée par des amis et des années cumulées de « comment faire pour réussir à m’y mettre ») à une habitude durable ?

Il y a eu 2 éléments déterminants

  • Élément n°1 — Je m’étais fixé des moments précis pour le faire (lundi, mercredi, vendredi, à 6h)
  • Élément n°2 (le plus important) — Je n’y allais pas seule ! Avec un ami, nous avons passé un accord. Celui de tenir le rythme que l’on s’était fixé coûte que coûte. Et gare à celui qui serait tenté d’abandonner.
Bon, contrairement à ces deux-là on a quand même chacun notre tapis de course.

“Eureka !”

Voilà peut-être la clé du succès.

J’ai découvert par la suite que ce mécanisme de motivation est en fait bien connu. C’est ce que les anglophones appellent un « accountability partner », et que faute d’appellation plus sexy, on traduira ici « partenaire de responsabilité ».

Il s’avère que pas mal de méthodes peuvent agir comme un partenaire de responsabilité. Il y a en forcément une qui pourra vous aider vous aussi à tenir vos objectifs ! 🙂

1. Les différentes méthodes

(Les plus hardcores d’entre vous pourront choisir de mélanger les trois !)

Prenez un pari

Lorsque la motivation est au plus bas, on peut être tenté de se dire “bon, tant pis, je laisse tomber et je réessayerai une autre fois”. Si à ce moment là, vous vous rappelez que baisser les bras équivaut à devoir renoncer à votre place pour le concert / la conférence / le spectacle que vous attendez depuis longtemps. Vous y réfléchirez peut-être à deux fois.

Note –Faut-il le préciser ? Ne prenez pas de pari qui vous mettront en danger d’une quelconque façon. Le but ici, ce n’est pas de se compliquer/pourrir la vie, c’est au contraire de la simplifier.

Bénéfices

Le fait de mettre quelque chose en jeu peut agir comme un petit coup de fouet dans vos périodes de découragement et vous aider à vous accrocher !

Écrivez sur un blog (ou sur Medium 🙂

Il y a quelques jours, j’expliquais ici pourquoi je me lève tous les matins à 5h30 et ce que ça m’apporte. J’étais déjà motivée à continuer sur cette lancée … mais trois re-posts sur le Huffington Post, des milliers de partages, des dizaines de milliers de vues et un bon paquet de messages plus tard, je vous prie de croire que cette motivation a été démultipliée !

Bénéfices

Le fait de communiquer publiquement sur une habitude / un objectif, et son engagement à la maintenir / l’atteindre aide considérablement à rester motivé sur le long-terme.

Trouver un PR (ça sonne déjà mieux que « partenaire de responsabilité », non ?)

S’engager auprès d’une personne à atteindre un objectif donné, en un temps donné et se fixer des jalons tout au long du chemin pour y parvenir. La plupart d’entre nous trouverons ça bien plus encourageant que de la jouer “loup solitaire” qui ne peut compter que sur lui-même.

Bénéfices

Vous n’êtes plus seul face à vos objectifs. Vous avez quelqu’un à vos côtés qui pourra vous aider / vous rappeler à l’ordre / vous remotiver lorsque vous vous découragez. Vous avez pris un engagement auprès de lui et vous allez forcément faire le maximum pour tenir parole. Sur le long-terme, c‘est le genre de chose qui peut faire toute la différence.

2. Comment s’organiser ?

Posez les bases

La première étape, c’est d’être conscient de vos objectifs (cliquez ici si ce n’est pas le cas), de vous donner un délai pour les accomplir (cliquez ici si ce n’est pas fait), et de choisir votre PR (plus de détails là-dessus en bas)

Exemple —Je veux mener mon business de 0 à 10k de revenus.

Trouvez votre rythme

Pendant combien de temps votre accord tiendra-t-il ? À quelle fréquence ferez-vous vos bilans d’avancée ?

Exemple — Je me donne 3 mois pour le faire. Je retrouverai mon PR une fois par semaine pour qu’on échange sur nos avancées.

Organisez vos bilans

Prévoyez d’aller boire chaque semaine un café ensemble ou bien de vous appeler. Faites-en un rituel important. Ne vous contentez pas d’envoyer sms en fin de semaine pour dire “non, je n’ai pas rempli mes objectifs”.

Pour les plus bavards d’entre vous, il peut aussi être utile de prévoir un timing par personne pour vous inciter à être plus percutants dans vos échanges.

Exemple — Chaque dimanche à 15h, on se retrouve pour boire un café ou bien sur Skype. On passera une heure à discuter de nos avancées, 30 minutes pour chacun de nous.

Fixez les enjeux en cas d’échec

Certains s’engagent en pariant de l’argent sur leur réussite, pour d’autres, la simple possibilité de ne pas tenir parole est une motivation suffisante. Trouvez ce qui vous motive le plus, vous et votre PR.

Ça vous aidera à être plus motivé que lui

Exemple — “Si je ne réussis pas mon challenge, je donnerai 200€ et un Snickers à mon PR” ou bien “Si je ne réussis pas mon challenge, je devrais regarder l’intégrale de la série l’Inspecteur Derrick trois fois” (désolée s’il y a des fans).

(Petite note : Selon le service Stickk, s’engager avec un partenaire de responsabilité double vos chances de succès et mettre un enjeu financier triple vos chances de succès)

3. Comment bien choisir votre PR ?

Ça peut être un ami, un collègue, votre mari, votre femme, un associé, un membre de votre famille … Voici quelques critères pour vous aider à sélectionner la bonne personne :

Misez sur une personne cash plutôt qu’un bisounours.

Il faut que la personne que vous choisissiez soit du genre directe. Vous devez être sûr qu’elle n’hésitera pas à vous secouer si elle voit que vous vous relâchez et que vous ne faites pas assez d’efforts. Bon, pas un tyran non plus, on ne veut ressortir de l’expérience traumatisé !

L’idéal est qu’il puisse vous rappeler à l’ordre, sans avoir l’air aussi énervé qu’elle.

Par exemple, je sais que j’entendrai un bon « bouge tes fesses ! » si jamais j’envisage une seconde de rater ma prochaine séance de sport. Et je me ferai un plaisir de dire la même chose si la situation est inversée !

Choisissez quelqu’un dont l’opinion a de l’importance pour vous

Si vous vous fichez complètement de la personne, ce qu’elle vous dira n’aura que peu (voire pas) d’impact sur vous et vous risquez de ne pas vraiment gagner en motivation.

Préférez une personne qui croit en votre capacité à réaliser votre objectif, et que vous ne voulez pas décevoir. À mon sens, c’est la meilleure combinaison que vous puissiez trouver !

Préférez quelqu’un qui comprend votre challenge

Mettons que vous vous fixez un challenge dans votre vie professionnelle. Votre PR devrait être familier avec votre business, la problématique en question et les techniques que vous allez employer.

Par exemple, vous voulez faire passer votre mailing list de 1000 à 3000 abonnés en 3 mois parce que vous avez un lancement qui approche. Le mieux est de prendre un PR qui est déjà passé par là, ou qui est dans la même situation que vous.

Quelqu’un qui a son propre challenge

L’idéal c’est que la relation ne soit pas à sens unique. Si la personne en face de vous a aussi son challenge à remporter, vous serez tous les deux bien plus efficaces.

  • Vous voulez perdre du poids ?
  • Augmenter votre chiffre d’affaire ?
  • Vous entraîner pour un marathon ?
  • Vous préparer pour passer un concours ?

…. Trouvez quelqu’un qui a un objectif similaire ou au minimum de l’expérience dans ce domaine.

C’est ce qui vous permettra d’échanger sur vos avancées, mais aussi de vous dire que vous êtes dans le même bateau. Ça évitera que vous vous disiez “il est toujours sur mon dos et me pousse à en faire plus, mais il ne comprend pas ce que je vis”.

Dans le cas du sport, je n’ai pas juste quelqu’un sur mon dos qui me demande si j’ai bien fait ma séance. J’ai une personne qui vient avec moi à chaque séance, et qui s’est fixé le même objectif que le mien.

Votre to-do, si vous l’acceptez

  • Sélectionnez une chose que vous voulez accomplir
  • Fixez-vous un délai pour y parvenir.
  • Réfléchissez à la personne qui serait le PR idéal 
  • Contactez-la avant la fin de la journée pour lui proposer ce challenge. Ne laissez pas le temps passer sinon vous risquez de ne plus le faire.

Tu souhaites obtenir les worksheets mensuelles et hebdomadaires qui m’aident à m’organiser ? Clique ici

 

Découvre d'autres articles