Comment on s’auto-sabote parfois pour ne pas échouer

Sans-titre-6.png
Sans-titre-5.png

Partager cet article →

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Ces 3 partages font partie de ceux que vous avez préférés sur l’année 2023 😊.

Comment on s’auto-sabote parfois pour ne pas échouer 🤦‍♂️ 🎂

Dans l’un des épisodes de « Secrets de Coach » sur Netflix, on suit le parcours du français Patrick Mouratoglou, l’entraîneur de tennis de Serena Williams (rien que ça 😅).

Il y a un passage dans cet épisode qui m’a marqué.

Il y parle d’une tendance en apparence incompréhensible qu’il a remarqué chez plusieurs joueurs de tennis.

Lors de matchs (parfois très importants), certains joueurs foirent volontairement leur match. Ils ne courent pas après les balles, ils font de mauvais renvois, bref : ils font exprès de perdre.😵

Il s’est demandé ce qui poussait ces joueurs qui avaient pourtant tellement travaillé et sacrifié pour gagner ces matchs à les perdre volontairement.

Il a compris que ces joueurs ne cherchaient plus à gagner, mais à “sauver la face”.

Mouratoglou se met à la place des joueurs et explique : si tu donnes tout pendant un match et que tu perds quand même, qu’est-ce que ça dit de toi ? 🤯

Dans l’esprit des ces joueurs, le risque dans ce cas est qu’on vienne remettre en question leur talent, l’image qu’on a d’eux, qu’ils perdent confiance en eux.

Mais si à l’inverse, ces joueurs montrent très clairement pendant le match qu’ils font exprès de perdre… alors ils peuvent toujours (se) dire « okay j’ai perdu, mais je n’ai pas vraiment essayé ».

Si ce passage m’a tant marquée c’est parce qu’il m’a fait prendre conscience que moi aussi j’avais eu tendance à faire ça : ne pas vraiment essayer pour ne pas risquer d’échouer.

Et c’est typiquement le genre de choses qu’on regrette plus tard.😔

J’espère être plus vigilante à l’avenir pour le faire le moins possible…

Et toi, ça t’est déjà arrivé ?

Le jour où j’ai réalisé que je travaillais dans le vide 🤔

On a tellement d’exemples qui nous poussent à valoriser la mentalité “hard work”, du “travaille dur, ne compte pas tes heures et tu réussiras !” que quand je tombe sur des exemples de l’opposé, je suis presque obligée de vous en parler 😊

Celui-ci vient d’April Perry, créatrice de LearnDoBecome.

Après avoir été souvent poussée par d’autres entrepreneurs à toujours vouloir développer son entreprise, faire grandir son équipe, chercher un plus gros chiffre d’affaires d’année en année pour incarner au mieux sa mission, avoir le maximum d’impact … elle s’est rendu compte que rien de tout ça ne l’y aidait vraiment.

Elle partage avoir surtout ressenti du stress, de la fatigue et un manque de sens 😥.

Elle raconte : “Les gens parlent toujours de “laisser de l’argent sur la table” comme si c’était une mauvaise chose. “Pourquoi tu ne vends pas un autre produit ? Pourquoi tu n’organises pas un mastermind ? Pourquoi tu ne vends pas des produits physiques ?” Mais personne ne parle du coût mental et émotionnel de gérer toutes ces choses. Je pense que l’on doit changer de perspective. »

  • Pourquoi on laisse de la “tranquillité d’esprit” sur la table ? 🌿
  • Pourquoi on laisse du temps en famille sur la table ? 👨‍👩‍👧‍👦
  • Qu’en est-il de ta santé mentale et de sentir que ce que tu as et fait déjà est suffisant ? 💆‍♀️
  • Dans quel état est ton couple ? 💑
  • Est-ce que tu arrives à t’asseoir et juste “être” ? 🧘‍♀️
 

Elle cite Alex Hormozi qui aurait dit : “Quand j’avais 20 ans, j’avais envie d’être millionnaire. Quand j’ai été millionnaire, j’ai eu envie d’avoir 20 ans”.

En pratique, avec son mari ils ont décidé de simplifier au maximum leur entreprise :

  • Une petite équipe de 6 personnes à distance
  • Des échanges essentiellement en asynchrone (par messages/emails/audios) et quasi aucun RDV/réunions
  • Ils ont réduit leur charge de travail en ne gardant que l’essentiel.


Et toi ? Dans quelle mesure aujourd’hui tu gagnerais à être en paix avec le fait de “laisser de l’argent sur la table” ?

Qu’est-ce que ça changerait dans ta vie ?

 

La leçon de ma 32ème année qui m’a aidé à faire + de sport 🏋️‍♂️

L’un de mes objectifs de l’année était de faire davantage de sport et plus précisément de finir l’année en ayant un rythme bien installé de 3 sessions par semaine.

J’ai décidé notamment d’aller courir une fois par semaine en plus de ce que je faisais déjà.

Ça fait des années que je cours de façon très occasionnelle, sans jamais en faire une habitude durable.

Et cette année j’ai compris quelque chose qui a changé ça.🤩

Jusqu’à présent, chaque fois que je courais, je me disais qu’il fallait que je repousse mes limites : que j’essaye d’aller plus vite ou plus loin ou les deux. Résultat ? Je souffrais à chaque course.🥵

Sauf qu’en début d’année, mon préparateur physique m’a suggéré de courir volontairement plus lentement que d’habitude, d’en “garder sous le pied”.

Il s’est passé quelque chose que je n’avais jamais vécu jusque là : je me suis retrouvée à courir le sourire aux lèvres, à me sentir super bien (avec en plus une musique géniale dans les oreilles : Smile de A.M.R 😉🎶.

Ça semble tout bête pourtant, mais je ne m’étais jamais autorisée à faire ça avant.

Quand je suis revenue de cette course je me souviens avoir pensé “mais c’est pour ça qu’il y a des gens qui aiment courir alors !”

Mon but n’est pas de m’entraîner pour courir un marathon, mais simplement de prendre une nouvelle habitude positive dans mon quotidien. Dans ce contexte là, chercher à atteindre mes limites à chaque fois est contre productif, je me pousse trop fort et je me dégoûte de la course.🙅🏻‍♀️

Du coup maintenant, mon but premier est d’aller courir. Peu importe la vitesse, peu importe la durée, de façon à prendre goût à ça et en faire une habitude durable.

Parce qu’au final, il vaut mieux courir 30 fois pendant “seulement” 20mn que 5 fois pendant 40mn.

Est-ce que toi aussi il y a une nouvelle habitude que tu essayes de créer / un projet que tu veux réaliser où tu profiterais d’aller chercher davantage de plaisir et moins de performance ? 🤔

(La version gratuite est amplement suffisante)

S'inscrire à la Newsletter du Lundi 📩

Découvre d'autres articles