Pourquoi j’ai mangé moins de 800 calories par jour pendant 5 jours

Sans-titre-6.png
Sans-titre-5.png

Partager cet article →

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

1. Pourquoi j’ai mangé moins de 800 calories par jour pendant 5 jours 🍽️

De samedi dernier à mercredi inclus, avec mon mari, nous avons fait une “diète imitant les effets du jeûne”🌿.

C’est-à-dire que pendant 5 jours, nous avons suivi un régime alimentaire très spécifique, pour un équivalent d’environ 700-800 calories par jour.

Notre but n’était pas de perdre du poids, comme on peut le penser dans un premier temps, même si c’est un effet notable (perte de 2 kg en moyenne).

Je te retrace rapidement les étapes qui m’ont donné envie de faire cette expérience :

  • Cet été pendant que j’étais en vacances en Corse, une de mes cousines me raconte avoir fait une “diète imitant les effets du jeûne” et l’impact que ça a eu pour elle.
  • Je comprends alors qu’il s’agit de la diète dont j’avais entendu parlé dans un des épisodes de la série Goop Lab sur Netflix (dont je vous parlais déjà dans la newsletter #7) 📺
  • Elle me prête le livre du professeur de biologie qui a créé cette méthode : “le Régime de Longévite” de Valter Longo 📚
  • Je lis le livre et découvre la quantité impressionnante de recherches qui l’ont a amené à mettre cette méthode au point (30 ans de recherche !) et les résultats bluffants qu’elle amène.
  • Quelques mois plus tard, après en avoir parlé avec mon mari, on décide tous les 2 de tester l’expérience, on commande nos 2 boîtes sur le site “Prolon”, qui contiennent ce que l’on va manger pendant ces 5 jours de “diète imitant les effets du jeûne” 📦

Quels sont les bénéfices de cette “diète imitant les effets du jeûne” ?

Dans le livre de Longo, j’ai découvert que le jeûne est une pratique ancestrale qui a des bienfaits considérables pour le corps 🧘‍♀️.

Par exemple, un des trucs assez fous qui se passe quand on jeûne (surtout pendant + de 3 jours), c’est que le corps commence à chercher toutes les cellules qui fonctionnent mal dans le corps : cellules cancéreuses, malades, … et les éliminer, comme pour augmenter son efficacité face à des ressources plus restreintes (ça s’appelle “l’autophagie”).

Pour autant, Longo explique que la pratique du jeûne sur + de 3 jours peut aussi choquer le corps et créer des carences 🚨.

L’idée de Longo avec sa “diète imitant les effets du jeûne” a donc été de profiter des bienfaits du jeûne tout en essayant d’en limiter les inconvénients.

Et les effets mesurés sont bluffants (à tel point qu’une variante de cette approche est aujourd’hui utilisée comme traitement pour des personnes atteintes de cancer).

Voici une liste (tirée du livre) des effets de cette diète :

  • Perte de graisse (surtout abdominale) sans toucher à la masse musculaire
  • Baisse du cholestérol chez les personnes qui en avaient beaucoup
  • Baisse de la pression artérielle chez les personnes pour qui elle est était modérément élevée
  • Baisse de l’IGF-1 (associé à une augmentation du risque de cancer) chez les personnes qui avaient un taux à risque
  • Baisse du taux de glucose sanguin (pour les personnes qui avaient un taux élevé) et retour à des valeurs normales chez des sujets prédiabétiques.
  • Diminution de la protéine C-réactive (associée à différents états inflammatoires et au risque cardiovasculaire)
  • Baisse des triglycérides, chez les personnes qui en avaient beaucoup.


Un magnifique cocktail pour vivre plus longtemps et en meilleure santé ! (évidemment, dans la mesure où on vient renouveler l’expérience régulièrement, entre 2 et 4 fois par an selon les cas, l’état de santé, l’IMC etc).

Ces 5 jours ont été assez challengeants : surtout avec un repas de famille au milieu où tout le monde mangeait une délicieuse tartiflette (sauf nous 😅)

Mais au final, alors que je m’imaginais être très fatiguée et morte de faim rapidement (surtout en voyant l’état de Gwyneth Paltrow quand elle teste cette diète dans la série Goop Lab), j’ai ressenti la même énergie que d’habitude et une faim modérée.

Je compte donc renouveler l’expérience 2 fois par an et si l’idée d’intéresse je t’invite à te renseigner sur cette méthode et en parler avec un professionnel médical 😉

 

2. La question d’un prêtre Jésuite à laquelle on devrait tous savoir répondre 🤔

Cette semaine je suis tombée sur cette citation d’Anthony de Mello :

“Il faut cultiver des activités que vous aimez ❤️. Vous devez découvrir quel travail vous faites, non pas pour son utilité, qu’il réussisse ou non, qu’il vous permette d’être reconnu ou non, qu’il vous rende plus aimé et récompensé ou non, que les gens soient au courant et vous soient reconnaissant ou non. Combien d’activités dans votre vie vous faites simplement parce qu’elles vous ravissent et touchent votre âme ? 🌟 Trouvez-les, cultivez-les, car elles sont votre passeport vers la liberté et l’amour.”

Pour moi cette citation rejoint pleinement l’idée que je vous partageais dans la newsletter #5 sur le véritable loisir et la tyrannie du travail absolu.

C’est très facile à notre époque et dans notre société d’avoir la sensation que tout ce qu’on fait doit être “utile” / “rentable”. Même quand on se repose, c’est parfois pour ensuite “mieux travailler”, “être plus efficace”💼.

Je ne sais pas toi, mais je ne réponds pas à cette question facilement ! D’autant que je pense qu’une même activité peut parfois être faite parce qu’on l’aime profondément et parfois pour d’autres raisons.

Par exemple : j’adore lire sur des sujets de développement personnel, des histoires de vie qui m’inspirent, qui challengent ma vision de la vie et du monde 📖 : mais au final est-ce que parfois ce n’est pas lié à une utilité aussi ?

J’adore passer du temps avec les personnes que j’aime (évidemment) ! Mais dans quelle mesure en quelques occasions ou avec certaines personnes, je le fais partiellement par “devoir” ou dans le but de “ne pas créer de conflit” par exemple ?

En fait, ce qui m’interpelle par-dessus tout, c’est que je ne crois pas avoir déjà réellement réfléchi à cette question avant. Et je suspecte qu’aujourd’hui on est nombreux dans ce cas. Qu’est-ce que ça dit de chacun de nous, de nos vies et de notre société ?

Alors je t’invite à te poser cette question toi aussi : qu’est-ce que tu aimes profondément faire quand on vient enlever l’impact que l’activité a sur les résultats que tu vas obtenir et la façon dont les autres te voient ? 🌈

 

3.  L’importance de chercher à “ne pas être normal” 🌟

Une des réalisations de ces 2 dernières années pour moi, c’est à quel point j’ai parfois laissé l’opinion des autres plus ou moins consciemment dicter les choix que j’ai faits, dans plusieurs domaines de ma vie 🔄.

Je regrette de voir que c’est plus que ce que j’aimerais admettre … et que même en ayant pris conscience de ça, c’est un combat quotidien 🥊 pour moi d’essayer de me détacher de cela et de m’écouter davantage.

Alors quand je suis tombée sur cette citation de Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, dans la dernière lettre envoyée aux actionnaires de l’entreprise (qu’on aime ou pas le personnage je pense qu’il y a vraiment quelque chose à tirer de ce qu’il partage sur ce point précis), ça a apporté un éclairage différent sur ce cheminement là.  

Il écrit :
“De quelle façon le monde vous pousse à être normal ? Quelle quantité de travail vous devez fournir pour arriver à maintenir ce qui vous différencie des autres ? Le monde veut que vous soyez typique – de mille façons, il vous y pousse. Ne le laissez pas faire. Vous devez payer un prix pour rester différent et ce prix en vaut la peine.

La version conte de fée de “soyez vous-même” c’est que toute douleur s’arrête dès que vous vous autorisez à montrer ce qui vous distingue des autres. Cette version est trompeuse. Être vous-même en vaut la peine, mais ne vous attendez pas à ce que ce soit facile ou gratuit. Vous allez devoir y consacrer de l’énergie en continu.”

Si toi aussi tu as un enjeu particulier sur ce sujet, je t’invite à garder cette idée là à l’esprit 💪.

Si tu veux aller plus loin 

 

 

  • 3. Top Délégation– Le process étape par étape pour recruter la personne idéale à qui déléguer une partie de ta charge de travail (47€)
S'inscrire à la Newsletter du Lundi 📩

Découvre d'autres articles

Newsletter

Le syndrome de la grenouille cuite

1. Entrepreneurs : LA chose à identifier et corriger pour gagner plus Depuis quelques semaines, j’accompagne une sélection de chefs d’entreprise dans un tout nouveau

Newsletter

4 super tips de networking d’un introverti

1.4 super tips de networking d’un introverti Mardi, je disais à l’un des entrepreneurs que j’accompagne dans notre tout nouveau programme “Croissance 20-80” que si